Aidons les chauves-souris en leurs fournissant un abri

Comme nous l'avons écrit dans un article précédent, la chauve-souris est un mammifère inoffensif pour l'homme et utile à notre écosystème. En favorisant l'installation des chauves-souris dans votre jardin grâce à un abri, vous lutterez efficacement contre les insectes invasifs comme les moustiques. Plus besoin des insecticides chimiques, prenez une bière (ou un infusion), une chaise longue et admirez les chauves-souris chasser les insectes dès la tombée de la nuit.

Le nichoir à chauves-souris, un moyen d'assurer notre bien-être en aidant les chauves-souris

Maintenant que nous savons que la chauve-souris est un animal qui contribue à notre bien-être en plus d'être utile pour notre écosystème, il est temps de s'intéresser à leur bonheur. En effet, si nous voulons que les chauves-souris contribuent à lutter contre les moustiques et autres insectes nuisibles, il est important de leur fournir un endroit où se reposer.

Outre les espaces naturellement accueillants pour les chauves-souris comme le creux des arbres ou certaines fissures, il est possible de contribuer au bien-être des chauves-souris en leur fournissant un gîte. Pour le couvert, votre jardin et les insectes qui y résident feront l’affaire.

Toutefois, la chauve-souris est un animal complexe et il y a quelques règles à respecter si nous souhaitons lui fournir un lieu où elle pourra se reposer sans danger. Ces règles sont simples mais méritent d'être énumérées.

Quelques règles à respecter pour le choix et l'installation d'un abri à chauves-souris

Avant de vouloir installer un nichoir à chauves-souris, il faut savoir le choisir. Malheureusement, certains produits vendus sur le marché, notamment ceux faits en Chine, ne sont pas adaptés aux chauves-souris. Sans être exigeante, la chauve-souris a besoin d'un abri qui la protégera du froid, des intempéries et des prédateurs.

Concernant le froid et les intempéries, il est important de bien choisir les matériaux qui composeront l'abri. L'idéal est de choisir du bois de pin, de peuplier ou d'aulne en raison de la résistance de ces matériaux à l'humidité. Ensuite, pour assurer une bonne isolation, il faut une épaisseur d'au moins 1 cm. Il est important que le matériel utilisé soit en bois brut. En effet, le bois poncé ne permet pas aux chauves-souris de s'accrocher. Il est également recommandé que le bois soit rainuré tous les 2 ou 3 cm pour faciliter l'installation des chauves-souris. Lors de sa pose, le nichoir doit être orienté vers le sud afin de procurer une meilleure source de chaleur.

Concernant les prédateurs, il est important de placer le nichoir en hauteur. Il est essentiel d'installer l'abri à une hauteur de 2 ou 3 mètres minimum. Le nichoir doit être également suspendu dans le vide pour protéger les chauves-souris. Les chauves-souris ont également besoin d'un lieu tranquille. Il est donc recommandé d'installer le nichoir dans un endroit isolé de votre jardin. Si vous n'avez pas de jardin, vous pouvez installer l'abri en lisière de forêt ou près d'une marre.

Vous pouvez installer ce nichoir tout au long de l'année mais la période la plus adaptée est la fin de l'hiver car les chauves-souris recherchent un abri temporaire à la fin de leur hibernation.

Bonus : Repérer la présence des chauves-souris grâce à leurs excréments

Une fois l'abri installé, il est important de le laisser tranquille. Toutefois, nous pouvons comprendre que vous soyez curieux de savoir si des chauves-souris ont décidé de s'installer dans votre jardin. Pour ne pas les embêter, voici le moyen de reconnaître leur présence : grâce aux excréments présents sur l'aplomb du nichoir.

Commencer, prenez des gants. Pour savoir si le guano retrouvé est bien celui d'une chauve-souris, prenez-le entre vos doigts. Examinez la taille. L'excrément de la chauve-souris est noir et aussi petit qu'un grain de riz. Roulez-le entre vos doigts. S'il ne se désagrège pas, il provient de souris ou d'autres petits rongeurs. S’il s'émiette, il s'agit probablement d'une chauve-souris. Attention, toutefois, à ne pas confondre avec les lézards. En effet, ceux-ci ont la même alimentation que les chauves-souris. Pour être sûr, identifier l'endroit où vous avez trouvé les excréments. Si c’est un lieu de passage des lézards, ceux-ci proviendront des lézards. Si la quantité est importante et proche du gîte, sans que vous n’aperceviez de lézards, alors il provient d’une chauve-souris.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés